Warning: preg_match(): Unknown modifier 'T' in /htdocs/admin/functions.php on line 461

Warning: preg_match(): Unknown modifier '4' in /htdocs/admin/functions.php on line 724

Warning: preg_match(): Unknown modifier '5' in /htdocs/admin/functions.php on line 735
UNIGOM - Université de Goma

HISTORIQUE DE LA FACULTE

 La faculté des Sciences est l’une de 8 facultés organisées par l’Université de Goma. Elle a un seul département fonctionnel, la Géologie. Celle-ci fut opérationnelle depuis l’année académique 2006-2007. Elle a déjà produit sur le marché de l’emploi 3 promotions, soit une centaine de géologues dont la plupart sont en fonction dans les entreprises minières et étatiques ; dans les domaines de recherche et de l’enseignement.

Les cours s’y déroulent normalement de 8h00 à 16h00 ; du lundi au samedi et sont dispensés en français par des éminents professeurs, de grandes renommées nationale et internationale, en provenance de Lubumbashi, Kinshasa, France, Afrique du Sud et Centrale. Ils sont assistés et secondés par un personnel scientifique local permanent dont les exploits ne sont plus à démontrer. Son bureau fonctionne au Campus du lac, au 2e niveau, salle n°21 où vous êtes cordialement invités pour plus de renseignements.

POURQUOI LA GEOLOGIE AL’UNIGOM et AU NORD KIVU ?

Pour répondre à cette question capitale, il est important d’abord, de parler de la géologie et des potentialités minières du Nord-Kivu.

En effet, cette province est située au bord Ouest de la branche occidentale du rift Est Africain, rift d’âge cénozoïque, marqué par plusieurs événements géologiques (sédimentation, volcanisme, hydrocarbures,) et dont l’histoire géologique reste complexe tout en étant liée à celle du continent africain.

Dans l’ensemble, le Nord Kivu fait partie de l’Est montagneux dominé par des formations précambriennes, datées pour l’essentiel du Précambrien Supérieur (1800-1200millions d’années) appartenant ainsi au Kibarien ou au Burundien). Ces formations sont essentiellement métamorphiques, plissées et quelques fois granitisées. On y trouve des schistes, quartzites, grès, granités, syénites, pegmatites, diorites, pyroclastes, … Quant aux formations sédimentaires, elles constituent la couverture et apparaissent surtout dans le rift et le long des cours d’eau.

Parlant  des ressources géologiques et minières, elles sont aussi diversifiées et varient d’un territoire à l’autre. C’est ainsi que dans le territoire de :

  • Walikale, on trouve une forte minéralisation en cassitérite et en coltan. On trouve également de l’or, de diamant, des schistes bitumineux, de la, tourmaline ainsi que d’autres pierres précieuses et radioactives sans oublier divers matériaux de construction.
  • Lubero, on signale la présence de la wolframite, du coltan, de la cassitérite, du cuivre, du saphir, de la tourmaline, du grenat, du zircon, du diamant, de la tourbe, du pétrole, … avec divers matériaux de construction.
  • Beni, on atteste les indices d’or, de la cassitérite, du coltan, du pyrochlore, d’alumino-phosphates, du manganèse, du zircon, de la monazite, … les matériaux de construction divers.
  • Masisi, on reconnaît la présence du coltan, de la cassitérite, de l’or, de la monazite, de la tourmaline, du béryl, … ainsi qu’une richesse importante en matériaux de construction.
  • Rutshuru, sont mises  en évidence les minéralisations de pyrochlore, d’argent, d’or, du fer, de la tourbe ainsi que des indices de pétrole dans le parc national des Virunga et le lac Edouard. On y trouve aussi les matériaux de construction (calcaire de Katale, argile, sable, granulats) et des ressources géothermiques (Mayi ya moto).
  • Nyiragongo, aucune minéralisation n’y est signalée à part sa richesse en matériaux de construction (laves, pyroclastes, …) ainsi que sa beauté touristique liée aux volcans Nyiragongo et Nyamulagira, toujours en activité.
  • Goma, Celui-ci aussi à part sa beauté touristique et sa richesse en matériaux de construction, contient une énorme réserve en gaz méthane dans le lac Kivu. Ce gaz a des affinités génétiques oxydantes et réductrices du CO2 et des matières organiques. Hormis ce gaz le CO2 (Mazuku) et l’azote y sont aussi signalés. Etant donné que de part et d’autre du rift, au niveau de Goma, les horsts sont minéralisés, ce contexte laisse penser à une éventuelle richesse minérale non encore découverte.

A tout cela s’ajoute une hydrographie riche, bassin du fleuve Nil, avec plusieurs cours d’eau et lacs (Edouard, Kivu) offrant une potentialité hydroélectrique à taille continentale.

Tous ces minerais ci-haut cités interviennent, pour la plupart, dans la haute technologie (fabrication des enjeux spatiaux, ordinateurs, téléphones,…), la bijouterie, la trésorerie, la sidérurgie, l’industrie nucléaire, les hydrocarbures, …

C’est cette richesse géologique salomonique qui justifia l’ouverture de la géologie à l’Université de Goma afin de mettre à nu la géologie du Nord Kivu, de valoriser les richesses connues tout en cherchant de mettre à jour les nouvelles, méconnues jusqu’à présent, avec un accent de précision presque mathématique.

DEBOUCHES PROFESSIONNELS

Comme vous pouvez le constater de vous-mêmes, les débouchés sont multiples, depuis les entreprises minières jusqu’à l’enseignement en passant par l’agriculture, le génie civil, l’hydrogéologie, la recherche (OVG, BRGM, …) différents services étatiques, …

Faites-vous vite inscrire à ce département de géologie, à plusieurs opportunités et dont le marché de l’emploi n’est pas encore saturé pour un pays qualifié de scandale géologique.

DIFFICULTES ET PERSPECTIVES D’AVENIR

Comme pour toute la province du Nord Kivu, la faculté des Sciences, département de Géologie est victime de la situation politique actuelle de la RDC, marquée par des guerres, l’insécurité, … qui ne permettent pas l’accès à tous les terrains dont on peut vouloir atteindre. A cela s’ajoute l’insuffisance et / ou le manque d’infrastructures, d’équipements, … à la hauteur des facultés des Sciences / Géologie du XXI e S.

Voulant palier à l’insuffisance d’équipements, la faculté veut, dans un futur proche, se doter de tous les équipements nécessaires à la formation des meilleurs géologues en mettant en place un laboratoire, centre de recherches géologiques du Kivu.

Votre appui, à l’Université de Goma, dans ce sens sera très utile.  Le programme de cours à bientôt !

Partager ceci

Commentaires